04 February 2007

carte du sud de Ralios

La région autour du lac Felster correspond à la partie « civilisée » de Ralios. Elle était autrefois morcelée en plusieurs duchés semi-indépendants mais, récemment, après une suite d'escarmouches pompeusement appelées « guerres ducales », cette région a été reprise en mains par le pouvoir central de l'Empire des Mers et des Terres, qui a remplacé les ducs autochtones par des fonctionnaires impériaux.

Selon leur religion et/ou leur origine ethnique, les habitants de la région ont bien évidemment réagi très diversement à ces changements politiques. Les Malkionis fondamentalistes et les habitants d'origine occidentale ont accueilli le nouveau pouvoir avec satisfaction. Les bourgeois Malkionis l'ont accueilli avec bienveillance (la stabilité favorise le commerce) alors que les nobles ne supportent pas les fonctionnaires impériaux. Les Malkionis liés aux Érudits de l'Ambigu craignent que le pouvoir central ou les religieux orthodoxes ne restreignent leur liberté de mouvement et d'action. Quant aux païens, aux Malkionis hétérodoxes, et aux sectateurs d'Arkat, ils sont bien sûr très hostiles au nouveau pouvoir et ont peur de voir disparaître la tolérance religieuse caractéristique des anciens duchés du sud de Ralios.

Chaque ville de la région a elle-même une relation particulière avec le pouvoir central selon son histoire ou sa population :
Azilos est le centre du culte de St Arkat ; cette ville accepte donc mal le nouveau pouvoir.
Col est devenue la « capitale » des Ducs détrônés et de leurs partisans. L'Empire les laisse en paix, préférant avoir tous ses opposants au grand jour et dans un même lieu plutôt que disséminés de manière clandestine dans tout le sud de Ralios.
Dangk est une ville malkionie fondamentaliste, d'où partent des missionnaires voulant convertir les païens au malkionisme.
Drom était, du temps des Ducs et de leur tolérance religieuse, un centre très actif de la Société des Ancêtres Bêtes, un culte hsunchen urbanisé. Depuis que l'Empire a repris la région en mains, des fondamentalistes malkionis patrouillent les rues de la ville lors des nuits saintes hsunchen pour arrêter toute personne suspecte.
Estali est une ville malkionie qui se tient à l'écart des manœuvres politico-religieuses de la région. Elle est toutefois plutôt partisane de l'Empire, grâce auquel elle s'est enrichie en exportant ce pour quoi elle est célèbre : ses mercenaires.
Galin est une ville qui a su conserver la tolérance religieuse de l'époque des Ducs. Sa population est mixte, malkionie et orlanthie.
Jorgablan est une ville nouvelle, bâtie et peuplée par des immigrants venus des quatre coins de l'Empire. C'est un centre d'activité des Érudits de l'Ambigu.
Kustria est la capitale de facto de Safelster. C'est une ville avec une importante minorité orlanthie, et un très grand centre d'activité des Érudits de l'Ambigu. Les uns comme les autres préfèrent éviter toute interférence des fonctionnaires impériaux dans leurs affaires.
Marost est la capitale militaire de Ralios. C'est une ville acquise à l'Empire.
Partan est une autre ville nouvelle, principalement peuplée d'Occidentaux attachés aux ordres religieux malkionis les plus dévots.
Syran est une ville de malkionis modérés : artisans, marchands et sorciers, qui ont horreur de la politique.
Tarasdal est une ville dont la plupart des habitants sont d'origine occidentale. Par conséquent, ce sont de grands partisans de l'Empire.
Tinaros est une ville avec une forte minorité arkatie et une petite minorité orlanthie. Le fonctionnaire impérial en charge de Tinaros préfère tolérer ces minorités que les combattre, au désespoir des malkionis orthodoxes.
Tiskos est un grand centre de recherche des Érudits de l'Ambigu.
Tortun est une ville soumise à l'influence néfaste de nombreux agitateurs religieux : sectateurs malkionis ou stygiens d'Arkat, adorateurs du Chaos, sympathisants des trolls, fondamentalistes malkionis...
Uton est une ville avec une importante minorité pélorienne, des païens qui ont fui l'Empire des Amis des Wyrms et qui se sont réfugiés en Ralios, au grand dam des malkionis locaux.

No comments:

Post a comment