12 May 2007

[campagne - 018] Keanos

Au matin du troisième jour de voyage, vous atteignez le pays de Keanos. Les douces collines des deux premiers jours de voyage deviennent plus abruptes, et l'herbe verte se raréfie, remplacée par de la roche, de la poussière, et des buissons rabougris. Le ciel se couvre de nuages menaçants.

Au cours du troisième jour, les collines deviennent plus montagneuses, et leurs flancs se couvrent d'arbres secs mais denses. Heliern devient soupçonneux et ordonne à ses domestiques et à ses mercenaires d'ouvrir les yeux et de marcher groupés. Même les mules ont l'air inquiet.

7 comments:

  1. et bien je renouvelle a heliern ma prposition de sort si il pense cela utile, et sinon de partir un peu en éclaireur si il n'a personne de plus competent que moi pour cela...

    ReplyDelete
  2. Heliern accepte toute aide, mais uniquement lorsqu'il la demande. Pour l'instant il pense maîtriser la situation. Après tout, ça fait des années qu'il gagne sa vie dans ces contrées.

    ReplyDelete
  3. Tchapakan et Eporedos13/5/07 10:58

    Tchapakan, avisant les buissons propices à une embuscade, décroche son bouclier de la mule. Il se coiffe de son casque (il porte toujours son armure de cuir). Son grand arc n'est pas encore tendu : il attendra un paysage plus ouvert. Il couvre Eporedos, prêt à user de magie.

    ReplyDelete
  4. Tchapakan et Kirit ont l'impression qu'un petit groupe suit la progression de la caravane à l'abri de la végétation et profitant du couvert qui devient de plus en plus dense. Heliern doit aussi l'avoir remarqué, car il jette souvent un regard vers la droite, là où vous supposez que se cachent les individus.

    Le soir, vous arrivez à une sorte d'ancienne bâtisse délabrée et abandonnée. Heliern vous explique qu'elle date de l'époque de l'Empire Stygien d'Arkat. Il l'utilise toujours pour le bivouac du premier soir lorsqu'il emprunte cette route.

    ReplyDelete
  5. Tchapakan13/5/07 20:24

    La bâtisse est-elle dans une clairière ? Si non, Tchapakan propose d'éclaircir les broussailles qui pourraient cacher l'approche d'éventuels agresseurs. Ensuite, il s'en remet au savoir-faire d'Heliern et de ses gardes pour organiser la défense.

    ReplyDelete
  6. un sort pour voler et un pour éclairer au loin, voila ce que j'ai de plus utile pour la garde...avec mes compétences normales, cela va de soit...
    il faudrait en savoir plus sur ces éventuels suiveurs...

    ReplyDelete
  7. Les hommes d'Heliern débroussaillent en effet autour de la bâtisse. Ils allument un feu et montent la garde à tour de rôle.

    Heliern n'a pas l'air trop inquiet. « Je connais ces lâches... Ils vont juste rester à couvert pendant toute la nuit. Mais on ne sait jamais, restons prudents et ne dormons que d'un œil ! »

    Les marchandises, elles, sont mises en sécurité dans la partie la moins abîmée de la bâtisse.

    ReplyDelete