10 May 2007

[campagne - 017] en route vers l'Est Sauvage !

Le surlendemain, vous quittez donc l'Hôtel de Sainte-Bérisse avec Heliern, ses portefaix, ses gardes du corps, ses mules bien bâtées, et ses charrettes chargées de tonneaux de bière et de viande et de poisson séchés. Vous descendez la grande avenue qui va de la Grand'Place vers la Porte des Tempêtes, passez la porte elle-même, puis vous engagez sur la route poussiéreuse qui mène vers l'Est Sauvage (et qui n'a vraiment pas l'air d'être très fréquentée... à part vous, il n'y a personne d'autre).

Heliern vous explique que ce sera tranquille les deux premiers jours car vous serez toujours en territoire impérial. Mais à partir du troisième jour, vous pénétrerez dans le pays de Keanos, qui est un territoire hostile à l'Empire — et même aux Empires, pour être précis.

8 comments:

  1. mmmh...hostiles ou neutres ? Et sont-ils aussi hostiles envers les ressortissants de ces empires ? Dis-nous comment nous pouvons aider à la protection de la caravane. Tchapakan est un guerrier émérite, et nous pouvons soutenir les guerriers par notre art magique.

    ReplyDelete
  2. Tchapakan11/5/07 14:15

    Oui, je possède un arc puissant pour éliminer les problèmes avant qu'ils n'approchent, mais je suis surtout un expert à la rapière. Ma première mission est cependant de protéger la sage Eporedos. Je reste cependant à ta disposition, marchand.

    ReplyDelete
  3. Eh bien, c'est justement pour ces raisons que j'ai accepté de vous accompagner à Merein !

    Quant aux habitants de ces contrées, ce sont vraiment des sauvages, même du point de vue des barbares orlanthis.

    ReplyDelete
  4. milka et kirit11/5/07 18:31

    Et bien aprés avoir mis le cheval (lambda) de milka en vente et avoir acheté une deuxième mule avec l'argent, on a pu louer un box en l'entretien correspondant pour mon cheval de guerre (a kirit), je suppose...
    on peut s'enfoncer dans ces contrées plus ou moins hostiles dont kirit a , sinon une bonne connaissance, du moins quelques notions, j'espère;
    nous voila paré pour aider nos amis marchands, kirit avec sa connaissance du terrain et sa fronde, milka avec ...quelques sorts et ... on verra bien!
    en route, kirit semble revivre et milka ouvre de grands yeux curieux ! enfin des lieux ou on va trouver de pauvres hères a convertir!!!

    ReplyDelete
  5. Hum... Heliern entend parler Milka de « pauvres hères à convertir » et s'empresse d'intervenir :
    ―Ma chère... je vous prie de vous garder d'essayer de convertir ces païens. Essayez sur les Saugites lorsque nous arriverons là-bas, mais je vous garantis que les barbares de Keanos sont irrécupérables !

    ReplyDelete
  6. et bien soit !!!
    mais cela ne manquera pas d'être instructif!

    ReplyDelete
  7. ah! Milka, ta fraîcheur est désarmante, mais réconfortante. A propos, nous pouvons combiner ton sort de vision avec celui de vol afin de faire de toi une précieuse vigie (à moins que tu ne saches toi-même léviter ?), ou bine Kirit ou un quelconque garde de la caravane. Proposons-le donc à Heliern.

    ReplyDelete
  8. oui, c'est trés pratique pour voir i un col ou un gué n'est pas un site d'embuscade !

    ReplyDelete