15 October 2007

[campagne - 028] la soule (suite)

Les odalli se séparent ; chacun grimpe à un arbre différent. Pendant ce temps-là, Heliern continue à inspecter les arbres. Soudain, il s'arrête et entre dans une des petites cabanes, en même temps qu'un jeune odalli.
Vous entendez des bruits de lutte, puis le bois de la cabane vole en mille morceaux, tandis que Heliern est projeté à l'extérieur. Il serre très fort la soule dans ses bras, reste quelques instants suspendu à mi-air, puis se met à voler en direction de l'en-but. Le jeune odalli crie quelque chose à ses compagnons, qui redescendent des arbres et courent pour défendre l'en-but. Un odalli plus âgé sort son arc, encoche une flèche, et commence à viser Heliern.

12 comments:

  1. Je vais essaye de lui tirer une pierre de fronde avant qu'il ne tire lui meme...

    ReplyDelete
  2. La pierre de Kirit et la flèche de l'odalli partent pratiquement au même moment. Tous deux ratent leur cible ; cependant la pierre passe très près de l'archer odalli, qui perd toute concentration.
    Pendant ce temps-là, Heliern s'approche de l'en-but, gardé par plusieurs guerriers barbares.

    ReplyDelete
  3. bon, on va faire un ruck, mais d'abord, je fais voler un des Odallis et je l'emmène assez loin pour qu'il n'ait pas le temps de revenir. Milka, tu fais redescendre Heliern qui restera entre nous, et tu fais voler un autre Odalli au loin ? À deux de plus on devrait arriver à les bouter hors du but.
    Kirit, surveille le vieux pour l'empêcher de tirer une flêche. Je ne savais pas qu'on avait droit à des armes. Ca me semble être de la triche...S'il recommence, je lance des Palsy aux défenseurs.

    ReplyDelete
  4. Bon, alors... Heliern redescend entre Tchapakan et un des portefaix. En face, cinq odalli se préparent à défendre l'en-but, mais deux s'envolent. Ils restent à trois contre trois. Un autre odalli s'approche alors de la mêlée ouverte...

    ReplyDelete
  5. bon, on emmène les deux Odallis volants au loin, on les pose (un peu rudement, histoire qu'ils aient du mal à se relever, près de nos homems qui peuvent les empêcher de repartir) puis on en fait voler deux autres. Tchapakan s'occupe de celui qui reste, le portefaix de celui qui arrive. Kirin, peux-tu essayer de'efrayer le vieil Odalli à l'arc ?
    Et si ca dure, je pose mon 2ème Odalli au loin aussi, et je fonce dans le tas ahahah (je suis costaud messieurs). J'utilise mas Palsy en dernier recours seulement. Ca va ?

    ReplyDelete
  6. Où sont les autres portefaix de notre équipe ? Ils ne peuvent pas venir nous prêter main forte ?

    ReplyDelete
  7. kirit et milka21/10/07 19:51

    Bon, on avance
    kirit reste en permanence collé a milka maintenant que l'on a vu qu'il y avait un danger physique!!!
    Il la protege avec sa rapiere dans la main gauche si ils chargent,, mais surveille d'un oeil l'archer pret a tirer une pierre defronde
    Milka prépare un dominate humain avec multispell pour les humains en face de nous
    (pour le duration, la partie doit durée combien de temps?...)

    ReplyDelete
  8. Où sont les autres portefaix de notre équipe ? Ils ne peuvent pas venir nous prêter main forte ?

    Ils sont bloqués par des odalli... À la soule, tu as le droit de bloquer un joueur qui n'a pas le ballon...

    ReplyDelete
  9. la partie doit durer combien de temps ?

    En fait jusqu'à ce que la soule se retrouve dans un en-but.

    ReplyDelete
  10. bien, milka tente donc un dominate humain qu'elle va declencher sur ceux qu'elle voit avant que la situation dégéneré (avant contact physique par ex.)
    ensuite tous ces gens agirons comme au ralenti, de maniere a ce qu'ils ne s'aperçoivent de rien si c'est possible.si ça ne marche pas, ils devrons quiter la zone , dos a notre groupe.

    ReplyDelete
  11. ca me plaît, ca Milja. Dis-moi lequel n'est pas dominé 8S'il en reste un) et je te le fais voler, Ensuite, Heliern et Tchapakan iront porter la soule dans l'en-but.

    ReplyDelete
  12. Soudain, votre mêlée ouverte avance à grands pas. Les odalli qui la retenaient la quittent et se dirigent, dos à l'action, vers la palissade de bois.

    Le vieil odalli leur crie de se regrouper, mais ils ont l'air complètement absent. Le vieil odalli quitte alors le rocher où il s'était installé pour dominer le terrain et se met à courir vers Heliern. Mais c'est trop tard, ce dernier aplatit la soule dans l'en-but !

    Le public pousse de grands "oh" de déception, les humathi postés au bord du terrain sourient, satisfaits.

    ReplyDelete