26 February 2007

[campagne - 001] Réunion chez les chefs !

Depuis les « guerres ducales », l'Empire a repris en main l'administration de Ralios. Les fonctionnaires impériaux ont remplacé la noblesse locale à tous les échelons de l'administration. Ces fonctionnaires, originaires de Seshnela, sont beaucoup plus conservateurs que les nobles qu'ils ont remplacés, et surtout beaucoup plus curieux des activités des Érudits.

Les Érudits de l'Ambigu, qui étaient autrefois une sorte d'État dans l'État et qui faisaient un peu ce qui bon leur semblait, ont appris à devoir composer avec les fonctionnaires impériaux.

C'est notamment la raison pour laquelle vos chefs vous ont réunis. Comme vous le savez, l'Empire n'exerce de réel contrôle que dans le sud de Ralios. Le reste de la province échappe à son contrôle. Une des manières de reprendre pied chez les païens a été de les « acheter », en fournissant aux divers chefs de clans ou de tribus soutien magique et/ou militaire, approvisionnement en nourriture, armes, bêtes... Malheureusement, l'Empire des Amis des Wyrms a eu la même idée, et les chefs barbares savent faire monter les enchères !

Venons-en à la situation qui nous préoccupe. Saug, dans l'est de Ralios, est un territoire orlanthi qui penche plutôt vers notre Empire que vers celui de nos ennemis. C'est un territoire très pauvre, qui vit de l'élevage des moutons et de la vente de fromages de brebis. Leurs terres sont pauvres, et de toutes façons ils n'ont pas de bêtes comme des chevaux ou des bœufs pour les travailler. Depuis quelque temps, les moutons sont attaqués et dévorés par des krjalki. Les Saugites s'attendent à ce que nous les aidions à repousser ces monstres, autrement ils seront obligés de migrer vers des terres plus accueillantes ou... d'accepter l'aide des amis-des-dragons.

Votre mission est de vous rendre à Merein, la plus grande « ville » saugite, où nos agents vous attendent. De là, vous enquêterez sur ces attaques contre les moutons et, si possible, vous résoudrez le problème.
Ce n'est pas très glorieux, comme mission, mais elle vous permettra de montrer que vous savez agir de manière autonome. Bien sûr, une fois sur place, vous devrez rassembler tout renseignement utile sur ces krjalki et sur leur place dans la mythologie orlanthie !

11 comments:

  1. Bon et bien nous y voila... une premiere mission en autonomie...
    nous préparons nos affaires et cherchons tous les deux dans notre mémoire ou dans des livres ou auprés d'érudits plus competents ce que pourait être cette bete...

    ReplyDelete
  2. Il me reste un dernier détail a regler/ les denniers dépensés en cristaux et potions.
    Peux-tu me dire ce qui est valable ou non que je dépense cette manne ailleurs?

    ReplyDelete
  3. krjalki est le terme générique utilisé par les Occidentaux pour tous les non-humains. Ça peut être des trolls comme des brous comme des monstres inconnus.

    ReplyDelete
  4. Bon et bien on vera bien
    On fait aussi des emplettes de provision de survie pour d'éventuels sejours dans les contrées sauvages.

    ReplyDelete
  5. [un homme grand au visage assez ingrat et habillé sans chichis d'une robe vert olive sans chichis s'approche timidement de -Paul, ton nom ?- ]

    Bonjour,
    Je suis Eporedos, et voici mon fidèle aide Tchapakan (il désigne un homme de guerre armé d'une rapière). Nous représentons l'école des Mystères Hwarosiens, et sommes heureux de pouvoir avec toi aider la vraie religion dans son action séculière. je te propose de nous préparer, puis de prendre le verre de l'étrier à la cantine du temple afin de faire connaissance avant notre départ.

    ReplyDelete
  6. Et bien je suis d'accord avec vous, alloons boire un verre...
    Mon nom est Milka (tu as surement entendu parler d'elle en ville, c'est une missionaire d'une beauté stupéfiante, de taille moyenne, habillée simplement mais avec des vêtements solides et de qualité)), et je suis accompagné de Kirit, mon fidèle écuyer (lui est aussi assez avenant, trapu et musclé, l'air vif, habillé de vêtements de chasses usés mais de belle facture). Je suis une missionaire de l'église MALKIONNIE.

    ReplyDelete
  7. Mais avant de partir, je souhaiterais avoir quelques précisions :
    S'agit-il de quelques attaques, ou d'un problème plus vate ?
    Les attaques sont-elles effectuées plutôt par des meutes (beaucoup de victimes à la fois), ou plutôt par des êtres isolés ? La nuit, le jour ?
    Les bêtes sont-elles dévorées sur place ou certaines sont-elles enlevées ? Y a-t-il acte de cruauté ?
    Y a-t-il un endroit dans Saug plus particulièrement touché ?
    Enfin, quelles mesures ont déjà été prises par les autorités ?
    Si nos vénérés maîtres n'ont pas les réponses, qu'ils soient assurés de notre zèle pour les trouver.

    ReplyDelete
  8. euh, et aussi, y a-t-il eu des précédents dans le passé, à Saug ou dans le coin ? Comme le suggère mon nouveau compagnon, nous pouvons aussi chercher ces réponses dans quelque grimoire ou auprès d'un ancien.

    ReplyDelete
  9. Il y a eu de nombreuses attaques : une demi-douzaine de fermes orlanthies attaquées. Comme les nouvelles de l'Est Sauvage arrivent au compte-gouttes (avec la caravane de Heliern, le seul marchand Safelstran assez fou pour essayer de faire des affaires dans ce coin paumé), on n'en sait pas plus que ce qu'il nous a dit lorsqu'il est revenu de Merein : les attaques ont lieu la nuit, et les bêtes sont dévorées sur place. Les endroits touchés sont les fermes isolées, et non les villages qui disposent d'une palissade. Quant aux autorités... en gros, Jistin, un mercenaire orlanthi à la retraite, fidèle à l'Empire, représente l'Aurorité dans l'Est Sauvage. Il est propriétaire d'une immense ferme à un jour de chariot à l'est de Merein.

    ReplyDelete
  10. Quant à enquêter sur des précédents... le mieux serait peut-être de se renseigner à Tiskos, c'est un centre des Érudits proche de l'Est Sauvage.

    ReplyDelete
  11. et bien je te propose de rassembvler le plus possible d'info et d'y aller...

    ReplyDelete